Property Asset Management
Since 1975

Des bonnes raisons de choisir Monaco

1. Fiscalité des personnes

Les prix de l’immobilier sont élevés dans la Principauté. Toutefois, cela est compensé, pour la plupart des résidents, par l’exonération d’impôt dont ils peuvent bénéficier en vivant à Monaco.

Impôt sur le revenu des personnes physiques : L’une des principales caractéristiques de la Principauté de Monaco est que les résidents monégasques ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu. Le revenu et les plus-values (gains en capitaux) sont totalement exonérés.
Ceci ne concerne pas les ressortissants français et américains.

Impôt sur la fortune: Monaco ne prélève pas non plus d’impôt sur la fortune.

Impôt sur les successions et les donations : Il existe à Monaco un impôt sur les successions et les donations (impôt sur les transferts). Nonobstant, le taux d’imposition applicable dépend du degré de parenté entre le défunt et l’héritier. A titre d’exemple, celui applicable aux enfants, conjoints et parents est de 0%. En conséquence, dans la plupart des cas, aucun droit de succession n’est perçu.

Les droits de mutation : Le droit d’enregistrement sur les mutations des propriétés immobilières enregistrées (honoraires du notaire inclus), est de 6%, lors d’un achat en toute transparence. Il est de 9% en cas d’acquisition par le biais d’une structure juridique « complexe ».

Impôts locaux : Il n’existe pas de taxe sur la détention d’un bien immobilier en Principauté (habitation ou foncière)

La TVA : La TVA (taxe sur la valeur ajoutée) s’élève à 20%.

Taxe de sortie : Les personnes qui quittent Monaco pour s’établir dans un autre pays n’ont pas de taxe de sortie à payer.

Traitement fiscal spécial pour les étrangers qui s’établissent à Monaco
Il n’existe pas de régime fiscal spécial applicable aux étrangers qui s’établissent à Monaco.

2. Fiscalité des sociétés

Les sociétés établies à Monaco sont exonérées d’impôt dès lors ou l’essentiel de leur activité est réalisée dans la principauté. Les sociétés tirant plus de 25 % de leur chiffre d’affaire de l’extérieur de Monaco sont quant à elles soumises à un impôt de 33,3 %.

3. Une sécurité intérieure inégalable

Tant pour les résidents que pour les visiteurs, la sécurité intérieure constitue l’une des priorités de l’action gouvernementale, ainsi qu’un système scolaire, social et de soins performants.

4. Une situation et une accessibilité exceptionnelles

La Principauté est parfaitement desservie en accès :

L'Aéroport international Nice-Côte d'Azur est situé à 22 kilomètres de Monaco. Des services d'hélicoptères et de bus, des taxis et voitures de location assurent une liaison permanente entre l'aéroport et la Principauté.

La gare de Monaco/Monte-Carlo (S.N.C.F.) accueille de nombreux trains internationaux. Le chemin de fer constitue un moyen de communication rapide entre la Principauté et toutes les localités de la Côte d'Azur, de Cannes à Menton.

L'autoroute A8, qui se rattache à l'ensemble du réseau autoroutier européen, dessert la Principauté par des bretelles d'accès facile (jonction A8 - RN7 en provenance de Nice; La Turbie, en provenance ou en direction de Nice; Roquebrune, en provenance ou en direction de l'Italie).

5. L’économie

La principauté de Monaco connaît une croissance dynamique ces dernières années. Depuis 2013, le PIB de Monaco a dépassé son niveau précédant la crise, enregistré en 2008. En 2016, le PIB a atteint 5,85 milliards EUR et la croissance s’est élevée à 3,2%. L'économie du pays dépend fortement du tourisme (notamment de l'attrait généré par les casinos). Chaque année, 300.000 touristes se rendent dans la Principauté. D'autres secteurs de l’économie se développent : les activités maritimes, les cosmétiques et la biothermie. Monaco attire un grand nombre d’investissements étrangers via des incitations fiscales. Néanmoins, l’économie monégasque est fortement dépendante du secteur financier et reste vulnérable à la conjoncture internationale.

Malgré un contexte international dégradé, le secteur financier est resté solide en 2017. Le budget de l'Etat a été excédentaire en 2017, pour la sixième année consécutive. En outre, les secteurs de l’industrie et du commerce ont bénéficié d’un plan de relance qui les a stimulés. L'immobilier, les services d'information et communication ont bien évolué, de même que le commerce de gros et de détail a connu un progrès remarquable.

Ces dernières années, le pays s’est engagé à renforcer la coopération fiscale internationale et à lutter contre la fraude fiscale. En 2014, Monaco est devenue la 84ème juridiction à signer la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale. En 2015, Monaco s’est engagé à pratiquer l’échange automatique de renseignements selon les normes de l’OCDE. Par ailleurs, Monaco et l'UE ont signé en juillet 2016 un accord relatif à l’échange automatique d’informations fiscales pour ses ressortissants.

Le niveau de vie de Monaco est très élevé et le chômage considéré comme inexistant. Le taux d'emploi a progressé de 0,9% dans le secteur privé et de 1,7% dans le secteur public entre 2015 et 2016 (Institut Monégasque de la Statistique et des Études Économiques). Monaco dispose d'un des PIB par habitant les plus élevés au monde.

(source : BNPParibas)

6. La qualité de vie

La qualité de vie est préservée à Monaco grâce à l’attention constante qu’y porte le Gouvernement Princier. Il agit donc pour mettre en place une stratégie à long terme, dans un esprit de prospective, pour garantir le respect des équilibres qui garantissent la qualité de vie en matière de logement, de vie quotidienne, d’animation et d’aménagement du pays.

Monaco est une destination de loisirs dotée d’infrastructures hôtelières et nautiques de grande tradition.

La vie sportive, culturelle et festive se combine avec la pratique quotidienne et de nombreux événements de portée internationale y sont organisés.

Sa communauté est soudée, accueillante et multiculturelle (plus de 135 nationalités vivant en harmonie) et plusieurs langues (français, anglais et italien) sont communément parlées.

7. Les services publics

Un État moderne se doit d’offrir une organisation et des services à la hauteur des enjeux et des attentes de la population. Avec une Administration de proximité, disponible et à l’écoute des entreprises et des particuliers, Monaco est un exemple au niveau mondial.

8. La pérennité

Monaco est avant tout, un Etat souverain, exemplaire, neutre et indépendant doté d’institutions stables, un modèle économique et social original dont l’absence de dettes et l’équilibre budgétaire structurel assurent la pérennité.

Un engagement solidaire de très longue date pour un développement éco-responsable et durable.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer