Property Asset Management
Since 1975

La Principauté de Monaco

Etat indépendant et souverain, la Principauté de Monaco est limitrophe avec quatre communes du département français des Alpes-Maritimes (d’ouest en est : Cap d’Ail, La Turbie, Beausoleil et Roquebrune Cap-Martin) et possède une façade sur la Méditerranée. Elle se situe à seulement 30 kilomètres de l’aéroport international de Nice et 20 kilomètres de l’Italie.

Sa superficie est de 195 hectare (environ 2 km2), dont près de 40 hectares gagnés sur la mer au cours des 20 dernières années. Elle s’étend sur une étroite bande côtière de 4100 mètres culminant à 163 mètres. Sa largeur varie de 1050 mètres à 350 mètres.

1. Les quartiers

La Principauté de Monaco se divise en sept quartiers ordonnancés et deux zones réservées :

  • Monaco-Ville sur le Rocher, la vieille cité fortifiée, avec le Palais Princier, les remparts, les jardins, la Cathédrale et le Musée Océanographique ;
  • La Condamine, le quartier du Port ;
  • Monte-Carlo, fondé en 1866, sous le règne du Prince Charles III qui lui donna son nom, avec son Casino de renommée mondiale, ses grands hôtels et ses espaces de loisirs, de réalisation récente : la plage du Larvotto, le Monte-Carlo Sporting Club, les jardins des Boulingrins ;
  • Fontvieille, une grande réalisation technique avec l'enrochement, sur des fonds de 40 mètres, d'un terre-plein de 22 hectares supportant un complexe urbain, touristique et sportif jouxtant un port de plaisance et une zone industrielle non polluante.
  • Jardin Exotique (à l'ouest frontière avec Cap-d'Ail) : surplombe la Principauté. C'est le quartier du Jardin des plantes mais aussi de l'hôpital Princesse Grace et de la place commerçante des Moneghetti. De très beaux immeubles comme les Ligures, le Patio Palace ou le Harbour Light Palace offrent une vue panoramique sur Monaco et la mer.
  • Larousse : est à la frontière orientale de Monaco contre la ville de Roquebrune Cap Martin. Il accueille de nombreux immeubles comme le Monte Carlo Sun, le Parc Saint Roman, la tour de l'Annonciade ou la toute nouvelle Tour Odeon
  • Larvotto : c'est la carte postale de Monaco avec ses immeubles en front de mer et leur proximité immédiate aux plages, au Jimmy'z, au Grimaldi Forum, aux restaurants et bars du bord de mer. Vous y trouverez entre autres le 21 Princesse Grace, le Vallespir, le Columbia ou légèrement en retrait, le Florestan
  • Ravin de Sainte Dévote

A l’horizon 2025, à l’instar de Fontvieille, un nouveau quartier, gagné sur la mer, verra le jour. Il devrait se dénommer « Le Portier ».

2. Quelques données démographiques

La population de la Principauté compte (selon le recensement officiel de 2016) 37.308 habitants, qui comprennent 8.378 Monégasques, 9.286 Français, 8.172 Italiens. Plus de 139 nationalités sont représentées. Monaco et l'ensemble des communes limitrophes représentent une population d'environ 95.515 habitants.

Monaco est une ville-état ouverte sur le monde. Le Français est la langue officielle, mais l'Italien et l’Anglais sont aussi communément compris et parlés. La langue monégasque est utilisée par les anciens et enseignée aux plus jeunes dans les écoles de la Principauté.

3. Un peu d’histoire

Les premières traces de vie à Monaco remontent à environ 300 000 ans avant JC mais son histoire commence véritablement à partir du XIII siècle.
Le 10 juin 1215 marque la naissance de la future Principauté, ce jour-là, la famille génoise des Gibelins pose la première pierre de la forteresse qui est aujourd'hui le Palais Princier.
Le 8 janvier 1297, François Grimaldi dit Malizia (François la Malice) s'empare de la forteresse sous un déguisement de moine franciscain. On trouve sur le blason de la principauté les traces de cette origine avec les deux moines tenant une épée.
L'autorité des Grimaldi fut définitivement reconnue en 1314, et s'est perpétuée jusqu'à aujourd'hui à la seule exception de la période de 1793-1814 pendant laquelle Monaco fut intégrée à la France, sous le nom de Fort-Hercule.
Le Prince de Monaco dispose des pleins pouvoirs (monarchie absolue) jusqu'à l'octroi de la constitution de 1911, qui fait du pays une monarchie constitutionnelle.
En 1962, une nouvelle constitution est rédigée. Elle régit le régime politique et institutionnel de la Principauté et consacre les droits et les libertés publics reconnus aux Monégasques et aux étrangers.
En 1971 est posée la première pierre du quartier de Fontvieille, qui permettra d'augmenter de 20% la superficie du territoire monégasque en gagnant sur la mer.
En 1993, Monaco devient officiellement membre de l'Organisation des Nations Unies.
En 2002, un nouveau traité entre la France et Monaco stipule que la Principauté restera un État indépendant dans le cas où il n'y aurait pas de descendant dans la dynastie.
En 2004, la Principauté de Monaco rejoint le Conseil de l'Europe.
Le 6 avril 2005, à la mort du Prince Rainier III, c'est son fils le Prince Albert II (né en 1958), qui devient Prince Souverain de Monaco.
Les 1er et 2 juillet 2011 ont lieu les cérémonies du mariage du Prince Albert II avec la Princesse Charlene.
Le 10 décembre 2014, LL.AA.SS. le Prince Albert et la Princesse Charlène annoncent la naissance de S.A.S. le Prince héréditaire Jacques et de S.A.S. la Princesse Gabriella.
La dynastie des Grimaldi préside aux destinées de la Principauté de Monaco depuis plus de sept siècles. Cette longévité illustre l'unité nationale des Princes et du Peuple monégasque.

4. Un climat privilégié

Principauté de Monaco Bénéficiant d'un ensoleillement exceptionnel, la Principauté de Monaco connait des hivers doux et des étés sans excès de chaleur. En effet, en soixante ans d'observations météorologiques, la moyenne des températures s'élève à plus de seize degrés. Le nombre de jours de pluie ne dépasse pas 87 par an et l'ensoleillement moyen annuel est de 2.583 heures, soit 7 heures de soleil par jour. La température de la mer varie de 26,5 degrés en plein été, à 11 degrés en hiver. Ce climat, méditerranéen par excellence, fait de Monaco un site de prestige, où la vie est agréable tout au long des saisons. Il est à noter que les stations de ski des Alpes du Sud sont à moins d'une heure de voiture.

5. Les infrastructures

Malgré sa petite taille, Monaco bénéficie de nombreuses infrastructures : un héliport, le stade Louis II, inauguré en 1985, le Monte-Carlo Country Club avec 40 courts, la piscine olympique dénommée stade Nautique Rainier III, des établissements reconnus tels que l’Académie de Musique Rainier III, l’Académie de Danse Classique Princesse Grace, l’Ecole Municipale d’Arts Plastiques, de nombreux théâtres et musées tels que le Musée Océanographique, une densité importante d’établissements financier s répondant aux impératifs d’une clientèle exigeante, de nombreuses écoles (publiques, privés, internationales), une université, une sécurité inégalable dans le monde qui font de Monaco un havre de paix particulièrement apprécié.

6. Grands évènements

La scène culturelle monégasque est prospère. Parmi les principaux événements :

  • des rendez-vous sportifs prestigieux (comme le Grand Prix de Formule 1, le Grand Prix électrique, le Grand Prix Historique, le tournoi de tennis Monte-Carlo Rolex Masters, le Rallye Monte-Carlo, ou encore le Jumping International de Monte-Carlo).
  • de nombreux événements musicaux et artistiques (tels que le Festival International du Cirque de Monte-Carlo, la New Generation, des concerts et festivals, expositions, les ballets de Monte-Carlo, l’Orchestre Philarmonique, le festival mondial du théâtre amateur)
  • des rendez-vous incontournables tels que le Yacht Show de Monaco

7. Traditions

La devise de Monaco et de ses Princes: «Déo Juvante» (Avec l'aide de Dieu) La religion catholique est la religion d'Etat. Cependant, la liberté des cultes est garantie par la Constitution et de nombreuses confessions sont présentes à Monaco.

La Patronne de Monaco est Sainte Dévote, une jeune martyrisée vers l'an 304 en Corse, à Lucciana (ville jumelée à ce titre avec Monaco depuis 2008). Son corps, déposé sur une barque par des pêcheurs, se serait échouée le 27 janvier sur le rivage de Monaco.

La Fête Nationale est célébrée chaque 19 novembre en l'honneur du Prince RAINIER III.

D’autres fêtes, telles que la Saint Jean (le 24 juin), la Saint Roman (9 août), la Sainte Cécile (19 novembre), la Saint Nicolas (6 décembre), U Pan de Natale (24 décembre), la procession du Christ-Mort (le vendredi saint), montrent que malgré être un Pays très moderne, Monaco reste un Pays très attaché à ses traditions.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer